L'absence de la Chine dans la crise du Moyen-Orient

La Chine au Moyen-Orient
Source : Institut de Jérusalem pour la stratégie et la sécurité

Depuis le 7 octobre, nous avons assisté à une aggravation des tensions au Moyen-Orient à un niveau jamais vu depuis des décennies, peut-être depuis les années 90 avec l’invasion irakienne du Koweït. Une tension qui a conduit jusqu'à présent à une multitude d'aspects, comme la crise en mer Rouge avec les Houthis, et plus récemment l'attaque directe de l'Iran contre Israël en réponse au bombardement de son ambassade à Damas par les forces de Netanyahu. L’objet de cette focalisation n’est pas d’aborder les causes de cette tension, mais néanmoins une raison qui l’influence est la panoplie d’acteurs aux intérêts différents et radicalement opposés qui sont présents dans la région. Des acteurs purement régionaux comme l’Iran, l’Arabie Saoudite ou Israël, aux acteurs internationaux, parmi lesquels se distinguent principalement les États-Unis, mais aussi la Turquie et, ces dernières années, la Chine.

(Continue…) Cher lecteur, cet article est exclusivement destiné aux utilisateurs payants. Si vous souhaitez accéder au texte intégral, vous pouvez vous abonner à Ejércitos Magazine en profitant de notre offre pour les nouveaux abonnés via ce qui suit lien.

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire